Affaire 3e mandat : le président laisse planer le doute

0
691

Comme annoncé dans un précédent article, le président de la République a procédé à la pause de la première pierre des infrastructures prévues pour la prochaine fête de l’indépendance de la Guinée à Kindia ce samedi 4 mai. Au-delà des affiches appelant le chef de l’État à modifier la constitution, le maire de la commune urbaine a invité Alpha Condé à s’inscrire dans l’optique de prolonger son séjour à Sekhoutoureya au-delà de 2020.

Un message auquel le président Condé a affirmé qu’il va répondre le moment venu. Il ajoute que la volonté du peuple sera respectée. « Pour le moment je suis à l’écoute du peuple, le moment venu, je donnerai ma réponse. Je vais écouter tout le monde, c’est à l’issue de ça que je vais prendre ma décision», a-t-il déclaré.

Le professeur Alpha Condé continue donc de garder le suspense alors que son entourage multiplie les actions allant dans le sens de le maintenir au pouvoir après 2020 ( date à laquelle prend fin son second et dernier mandat).

L’opposition et des structures de la société civile réunies au sein du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’organisent sur le terrain pour déjouer ce plan du parti au pouvoir.

Kindia,Pellel Bantangni, envoyé spécial

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici