Affaire Babila vs Charles Wright : le journaliste reconnu coupable

0
376

Mamoudou Babila Keïta, administrateur du site inquisiteur, est reconnu coupable des faits de diffamation par voie de presse à l’encontre de l’ancien ministre de la justice Alphonse Charles Wright.  Le tribunal correctionnel a condamné le journaliste au paiement de 3 millions de francs guinéens et un franc symbolique à la partie civile.

Le juge a aussi ordonné la destruction de l’article intitulé  » parfum de corruption dans la passation de marché de la rénovation de la maison centrale  » publié sur les colonnes du site inquisiteur et la publication la présente décision dans le journal du choix de la partie civile.

Les avocats de Charles Wright saluent la décision. Pour eux, ce n’est que justice qui a été rendue à leur client. 

Par contre, Me Sidiki Bérété,  avocat du journaliste Babila Keïta la dénonce et annonce qu’il fera appel.