CAF: Interpellé à Paris, la garde à vue du président de la CAF levée sans poursuites judiciaires

0
800

Comme annoncé dans un précédent article,  Ahmad Ahmad a été interpellé ce jeudi à Paris par les autorités françaises. Ce sont les services de l’Office Central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif) qui ont procédé à son interpellation pour des soupçons de corruption. Mais le président de la Confédération Africaine de Football ( CAF) s’en sort plutôt bien car sa garde à vue a été levée. Mieux le numéro un du football africain ne sera pas poursuivi annonce le procureur de Marseille ( France).

Un ouf de soulagement pour les responsables de l’instance dirigeante  du football dont l’institution est au centre de plusieurs polémiques depuis l’installation de la nouvelle équipe.

Dara Bah, Refletguinee.com

Tel: 00224-655-814-534

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici