Conakry : après Kipé 2, les bulldozers entrent en action à Dar-es-salam

1
908

Comme annoncé précédemment sur la page facebook de Refletguinee, l’État a entamé la démolition des habitations situées aux alentours de la décharge publique de Dar-es-salam ce jeudi 22 mai 2019.

La population s’est opposée à l’arrivée des engins mais les forces de l’ordre ont réussi à disperser les manifestants qui avaient érigé des barricades et brûlé des pneus sur la chaussée après un moment d’échange de gaz lacrymogène contre cailloux.

Pris au dépourvu, nombreux sont ces citoyens qui n’ont pas pu sortir les biens de leurs maisons. Pourtant, le gouvernement avait annoncé plusieurs fois ce déguérpissement.

Les autorités avaient proposé 20 millions à chaque famille pour libérer les lieux mais ce montant a été jugé insignifiant par ces familles qui ont refusé de prendre la somme. Aujourd’hui, après plusieurs temps d’hésitation, le gouvernement met sa menace à exécution.

Plusieurs familles sont concernées par ces opérations qui se déroulent en plein mois de Ramadan et à l’approche de la saison de pluie.

En 2018, huit personnes ont trouvé la mort dans l’éboulement de la décharge.

Refletguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici