Dispersion du cortège de Dalein : la colère noire des Forces Sociales

11
991

Plus de 24 heures après l’attaque du cortège du leader de l’UFDG , les réactions continuent de tomber aussi bien dans la classe politique que dans les rangs de la société civile où on condamne sévèrement les agissements des forces de l’ordre.

Ce mardi,  les Forces sociales de Guinée (FSG), à travers un communiqué de presse ont fait part de leurs inquiétudes. Elles ont condamné « sévèrement le traitement qui fut réservé au chef de file de l’opposition ». 

Pour elles, ce n’est qu’un « acte clair d’intimidation à caractère politique, inacceptable ».« Le récit des faits perpétrés à l’encontre du cortège du chef de file de l’opposition samedi dernier démontre à nouveau la fébrilité du respect de la Constitution. Cela représente une menace grave pour l’Etat de droit et les principes démocratiques de base », note le communiqué.

Les FSG exigent une enquête sérieuse afin de traduire devant les tribunaux les responsables.

Abdoulaye Kourouma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici