Grève dans l’éducation : voici pourquoi le SLECG a suspendu la grève

0
2033
Aboubacara Soumah, SLECG

Après deux jours de grève, le Syndicat libre des enseignements et chercheurs de Guinée (SLECG), a suspendu son mot d’ordre de grève. L’annonce a été faite, le 11 avril, à l’issue d’une assemblée générale à siège de Donka, Conakry.

« Le Slecg, après lecteur de la lettre adressée par le gouvernement, après l’avis de l’assemblée générale, après la consultation de la base, le bureau exécutif national du Slecg décide de la suspension de la grève déclenchée le 10 avril 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Je demande à toutes les enseignantes, à tous les enseignants de reprendre le chemin de l’école demain vendredi », a déclaré Aboubacar Soumah, le secrétaire général.

Et pour cause ? Le gouvernement a décidé de mettre en œuvre des clauses de l’accord tripartite signé le 10 janvier entre le gouvernement, le Slecg et l’Ustg. Selon Aboubacar Soumah, le point d’achoppement est résolu : la commission va toiletter dans l’enseignement supérieur, conformément au protocole. Les personnes mutées ou démises de leur fonction vont également être rétablies. Egalement dix enseignants seront engagés dans la Fonction publique.

Ci-dessous les engagements pris par le ministre de l’enseignement supérieur!

Kourouma, Refletguinee.com

Tel: 655 814 534

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici