Guinée : ce qu’il faut retentir du 3e round du dialogue entre FVG et le CNRD

0
614

Les religieux, facilitateurs dans la crise sociopolitique ont réuni mardi 21 mars 2023, les Forces Vives de Guinée (FVG) d’un côté et de l’autre le Premier Chef, du Gouvernement Dr Bernard Gomou.

holdbarhet nespresso kapsler
vinglas boda nova
qatar airways handgepäck gewicht
חוק רמקולים תחת כיפת השמיים
כורסא אגורה
nike tech fleece tapered joggers in blue
dámské jarni kotníkové boty tamaris
best apple watch bands for women
dežna obleka za otroke
spodnje hlače moške
fiitgonline.com

La rencontre avait pour cadre de désamorcer la crise politique en Guinée pour une sortie honorable de la transition entamée depuis le 05 septembre 2021.

Au sortir cette rencontre, le premier imam de la mosquée Fayçal Mamadou Saliou Camara a exhorté l’ensemble de la population à croire aux démarches entreprises par des religieux.

‘’Je sais qu’il y a des guinéens qui ne croient pas à notre démarche pour amener nos frères à se parler, mais notre démarche consiste à faire en sorte que le sang d’un guinéen ne soit versé pour des fins politiques’’, a-t-il déclaré.

L’archevêque de Conakry Monseigneur Vincent Coulibaly quant à lui s’est réjoui de la présence de tous les protagonistes autour de la table. ‘’Nous sommes très heureux de voir que les forces vives ont répondu massivement à notre invitation’’.

‘’Nos échanges ont été francs et directs.  Nous avons dans un premier temps recensé des cas urgents auxquels il faut trouver des solutions rapides.  Une liste est en train d’être rédigée qui sera en suite transmise aux chefs religieux et ceux-ci vont la transmettre au premier Ministre chef du gouvernement’’, a-t-il déclaré.

Poursuivant, Monseigneur Vincent Coulibaly indique qu’ils cherchent à mettre en place un cadre juridique pour que dit-il toutes les décisions qui seront prises soient logées dans les lieux précis.

A rappeler qu’aucune date n’a été fixée pour les prochains pourparlers.

AGP