Le PM Bernard Goumou au cœur d’un scandale de plus de six milliards?

0
1151

Le coût de la rénovation de la résidence du Premier ministre Bernard Goumou coûterait  plus de six (6) milliards de francs guinéens. Dans une note qu’il a adressée au Ministre de l’Economie et des Finances, Moussa Cissé, le 1er décembre 2022, le Dr Bernard Goumou a demandé l’autorisation de conclure ce contrat de gré à gré cinq mois après sa nomination au poste de Premier ministre chef du gouvernement guinéen.

Cette demande exceptionnelle a été formulée dans le cadre de l’exécution des travaux de rénovation, d’aménagement et d’équipement de sa résidence. Dans cette note dont l’objet est intitulé “Recours à l’entente directe”, le Premier ministre explique lui-même : « Dans le cadre de l’exécution du marché relatif aux travaux de rénovation, d’aménagement et d’équipement de la résidence du Premier ministre, la Primature sollicite une dérogation pour conclure un marché gré à gré conformément aux dispositions de l’article 38 du Code des Marchés Publics et de l’alinéa 4 de l’article 11 de la loi L/020/2012/CNT du 11 octobre 2012. »

Pour justifier la demande de recours à cette procédure de “dérogation”, Bernard Goumou déclare se baser sur “l’urgence liée à l’obtention d’un logement moderne adapté au rang d’un Premier ministre, Chef du gouvernement, et conforme aux normes sécuritaires”.

Le 7 décembre 2022, le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan avait approuvé la demande du Premier ministre en ces termes : « Au regard des arguments avancés, la présente demande est éligible (…) Je vous notifie mon accord pour l’utilisation de la procédure dérogatoire d’entente directe pour la passation de ce marché, et ce, conformément à l’article 39 du Code des Marchés Publics. »

Le montant exact des travaux de rénovation a été estimé à six milliards cent sept millions neuf cent soixante-quatre mille cent quatre-vingt-douze francs guinéens (6 107 964 192 GNF), avec une durée d’exécution prévue de trois mois. Toutefois, l’entreprise bénéficiaire de ce marché juteux reste pour le moment inconnue.

Amadou Tidiane Diallo