Mamou: Un policier pour sécuriser plus de 25 064 habitants à Porédaka

0
755
La sous-préfecture de Porédaka est située à 55 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou.
La commune rurale compte 48 écoles primaires dont 13 franco-arabes pour un effectif de 5120 élèves dont 2469 filles; pour leur encadrement 145 enseignants dont 41 dames.
Cet effectif est composé de 48 fonctionnaires dont 6 dames et 97 contractuels  dont 36 dames. Cinq (5) collèges dont 1 franco-arabe pour un effectif de 321 élèves dont 129 filles . Pour leur encadrement il y a 32 professeurs  dont 3 dames. Sur les 32 professeurs 14 sont fonctionnaires.
Sur le plan sanitaire, Porédaka dispose  d’un centre de santé et de 11 postes dont 10 fonctionnels pour un personnel soignant de 20 agents dont 16 fonctionnaires.  70 forages repartis entre les huit (8) districts  et des bornes fontaines.
Mais sur le plan  sécuritaire, pour une population de 25 064 habitants à vocation essentiellement agropastorale repartie entre huit (8) districts  sur une superficie de 1700 km2  soit une densité de 15 habitants par km2, il n’y a qu’un seul policier.
Une situation qui inquiète les autorités locales et les populations de la commune rurale de Porédaka qui se sont donnés les mains pour mettre en place une équipe d’une dizaine de gardes communaux pour maintenir l’ordre entre les filles et fils de Porédaka pour la pérennisation de l’unité et la cohésion sociale.
AGP