Mouctar Diallo: « il n’existe aucun obstacle juridique qui empêche au président de la république de proposer une nouvelle constitution ».   

0
861

Le parti du ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo a officialisé ce dimanche sa position sur la nouvelle constitution.

Sans surprise les NFD de Mouctar Diallo se déclarent favorables à l’idée d’un referendum pour disent-elles doter le pays d’une meilleure constitution. Dans une déclaration lue au siège du parti, Mouctar Diallo a dénoncé la manière dont l’actuelle constitution a été adoptée.

« Prenant en compte les nombreuses contestations sur la légitimité de la  constitution du 7 mai 2010 en raison notamment de l’absence totale du peuple et de ses représentants dans son élaboration et son adoption. Considérant que le conseil national de la transition et le président de la transition par intérim n’avaient aucun mandat  et ne bénéficiaient d’aucune légitimité pour promulguer une constitution au nom du peuple »

Par ailleurs le ministre de la jeunesse estime qu’il n’existe aucun obstacle juridique qui empêche au président de la république  d’utiliser son pouvoir d’initiative en matière de révision constitutionnelle pour proposer au  peuple une révision( modification) totale de la constitution, un changement  de constitution.

Cette déclaration du président des NFD intervient un jour seulement après celle faite par le ministre des transports Aboubacar Sylla soutenant lui aussi l’adoption d’une nouvelle constitution. Bantama Sow a dit samedi dernier que tout haut cadre de l’Etat qui ne dirait pas oui à la nouvelle constitution allait plier bagages.

Pellel Bantangni, Refletguinee.com

Tel: 655-814-534

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici