Urgent: libération des 7 opposants au troisième mandat

0
1216

Condamnés en première instance à 3 mois de prison ferme et au paiement d’une amende de 500 mille francs guinéens, les sept opposants au troisième mandat ont été libérés ce lundi 13 mai. La cour d’appel à tranché en leur faveur et les a libéré pour pour délits non constitué. Un décision qui ne va pas donc dans le même sens que celle rendue par le tribunal de première instance de Kindia.

Le parquet tout comme la défense n’avait pas approuvé la décision rendue à Kindia.

C’est une petite victoire pour le Front National pour la Défense de la Constitution ( FNDC) dont certains ténors étaient présents ce matin à la cour d’appel pour soutenir leurs sympathisants.

Dara Bah, Refletguinee. com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici