Conakry: des femmes de Coronthie se font entendre dans la rue

0
657
Des femmes manifestent dans les rues de Kaloum
Des femmes manifestent dans les rues de Kaloum

Des femmes du quartier Coronthie dans la commune de Kaloum ont manifesté leur colère ce jeudi, 1er février 2024, contre la cherté de la vie, provoquée,  selon elles,  par l’incendie du dépôt central des hydrocarbures.

Tôt le matin, elles ont bloqué toutes issues pouvant permettre aux  travailleurs des services publics et privés d’accéder à  leurs lieux de travail. Provoquant ainsi un embouteillage monstre à la rentrée de Kaloum.

Elles  réclament la reconstruction de leurs maisons endommagées par l’incendie, le recasement des vendeuses déguerpies du  marché Yénguèma, et une meilleure gestion des dons obtenus après l’incendie.

Plus loin, elles vont jusqu’à accuser la gouverneure de la ville de Conakry, Générale à la retraite, Mmahawa Sylla, d’avoir écarté le maire de Kaloum, Gassimou Soumah qui, selon elles, maîtrise parfaitement les différents secteurs sinistrés de Coronthie.

Elles n’ont pas manqué d’évoquer l’augmentation des prix des denrées alimentaires qui vient aggraver leur situation déjà préoccupante suite à l’incendie.

Un autre fait alarmant non des moindres, c’est le cas de l’hôpital Bernard Kouchner de Coronthie où, une femme  enceinte a perdu la vie dans la nuit mercredi, 31 janvier 2024, parce que tout simplement cet hôpital n’est pas  opérationnel depuis l’explosion. « Elle a perdu la vie en cours de route pour l’hôpital  Ignace Deen. », a souligné madame Mariame Youla, habitante de Coronthie 2.

Elles exigent la présence du Chef de l’Etat, le Général Mamadi Doumbouya, pour une résolution rapide des différents problèmes qui les préoccupent.

                           AGP