L’AFRIQUE DIVORCE DU CAÏMAN ET ÉPOUSE LA VIPÈRE !

0
1399

Pauvre de cette afrique, j’allais dire pauvre de mon afrique, qui après plus de six(6) décennies d’affranchissement dit-on, ne parvient toujours pas à être une afrique véritablement indépendante.

C’est dommage, disons très dommage, que ce continent, malgré les immenses ressources naturelles qu’elle dispose, soit incapable de parvenir à une indépendance économique, alimentaire et politique.
Le misérable dirigeant africain est aujourd’hui obligé de recourir à toutes sortes de mendicité afin d’obtenir de la nourriture pour ses milliers de bouches d’enfants noirs.

C’est dommage que la vérité de René Dumon s’illustre encore et encore. Lui qui avait eu la lucidité de comprendre et de dire <<l’Afrique noire est mal partie>>, elle est vraiment très mal partie. Il s’agit d’être diplômé ici, pour savoir combien de fois que cette afrique a pris la plus mauvaise des directions.

C’est malheureux et profondément honteux d’avoir des dirigeants qui se tapent la poitrine et se disent être grand dorénavant, de surcroît autonome, pour n’avoir fait que se replonger d’avantage sous la domination.

À gorge déployée, disons à Goïta Assimi, à Ibrahima Traoré et à Abdourahmane Thiani: « Q’UNE LIBERTÉ ASSUMÉE, EST LOIN, TRÈS LOIN, DE SE SÉPARER À UN ANCIEN MAÎTRE POUR PARTIR SE FAIRE ATTACHER TÊTE ET PIEDS PAR UN AUTRE NOUVEAU », ceci n’a de ressemblance que: d’échapper à un caïman affamé et partir s’asseoir sur une vipère en colère. C’est très loin d’avoir une vie sauve, chers frères africains.

Hommes de bottes, nous devons vous dire sinon vous rappeler ce que vous connaissez d’assez parfaitement: aucun occidental, mais alors là aucun d’eux, n’est venu ou ne viendra en afrique pour véritablement aider les africains sur quoique ce soit. Ils sont toujours venus et viendront que pour leurs propres intérêts uniquement. Pas plus !!!

Alors, arrêtez de nous ironiser, surtout au point d’avoir la sueur sur les dents. Vos différentes déclarations blablabla, nous les avons bien comprises, elles n’ont aucune motivation panafrcaine. Elles ne sont qu’à justifier vos actions entièrement anti-démocratique.
Le PANAFRICANISTE le vrai, ne fait pas de coup d’Etat à des mandats présidentiels réguliers, il ne musele pas la presse et les citoyens, le vrai panafrcaniste n’emprisonne pas l’innocent !

L’Afrique est tout simplement triste et incompréhensible. L’on se demande, comment des populations peuvent-elles continuer aveuglement d’acclamer des individus qui ont prêté serment de defendre le territoire national et ses citoyens, et au lieu de se rendre dans les zones de combat pour affronter les ennemis de la nation, chose qu’ils ont appris, ces individus se tournent dans les bureaux et nous disent entrain de prendre leurs responsabilités. Non, loin sans faux !
Comment un Abdourahmane Thiani, lui qui a défloré par viol la jeune démocratie Nigerienne, peut-il faire l’objet d’acclamation et de soutient de la part des Nigeriens, sous prétexte qu’il est venu redonner l’indépendance ou l’autonomie à son peuple, chose qui est totalement fausse.
À quand allons-nous comprendre nous africains, que des individus qui agissent de la sorte sont entrain de manquer à leurs responsabilités que de les assumer ?

En vrai dire, ce n’est point les coups d’Etat ni guère les changements de maîtres neocolonialistes qui va libérer et faire émerger notre Afrique et son peuple. Nous devons chaque jour le dire et redire à nos dirigeants africains en panique chronique.

Ce continent noir, ne sourira qu’en étant gouverné par des hommes et des femmes de conviction, qui ont un minimum de respect à nos institutions, ça ne serait-ce que le respect des mandats présidentiels.

Par Mouhammad Yéro Guinéen.